5 CONTINENTS EDITIONS
 
SHARE

Bernardino Luini

Galleria delle arti

Maria Teresa Binaghi Olivari

Cette nouvelle monographie consacrée à Bernardino Luini réécrit une grande partie de la vie et de la carrière de l’artiste lombard au regard des résultats des dernières recherches.

Le travail du peintre s’est accompli, à partir de modèles léonardiens, dans un dialogue et une relation permanente avec ses pairs Gaudenzio Ferrari, Cristoforo Solari et Giovan Angelo del Maino. De nouvelles attributions viennent d’être proposées et d’autres œuvres, anciennement attribuées à l’artiste, qui n’ont pas pu être trouvées dans les sources documentaires, viennent d’être retirées du catalogue.

Avec la recomposition de l’ensemble de ses œuvres, Bernardino Luini se révèle être l’un des peintres les plus impor tants et les plus populaires de Milan, au moins pendant la décennie 1516-1525. Luini eut des commettants de la plus haute aristocratie citadine appuyant l’occupation française. Avec la prise du duché de Milan par Charles V et les purges ultérieures effectuées par les Espagnols, la plupart des commettants de Luini disparurent, et l’artiste lui-même tomba dans l’oubli. Les chefs-d’œuvre incontestés du génie de Luini sont maintenant conservés dans les plus grands musées du monde, parmi lesquels on peut citer le musée du Louvre, la National Gallery of Art de Washington et le Kunsthistorisches Museum de Vienne. La Lombardie abrite le plus grand nombre d’œuvres du maître, on en trouve par exemple dans la cathédrale de Côme, dans le sanctuaire de Notre-Dame-des-Miracles à Saronno, dans l’église de San Magno à Legnano et dans la paroisse Maggianico (Lecco). Milan s’enorgueillit de posséder, dans l’église du monastère de San Maurizio Maggiore, l’un des cycles de fresques du xvie siècle les plus complets. L’activité artistique de Luini s’est également étendue hors des frontières italiennes. C’est en effet dans l’église de Santa Maria degli Angeli de Lugano que se trouve la célèbre fresque de la Crucifixion.

Maria Teresa Binaghi Olivari a été durant près de trois décennies fonctionnaire de la Surintendance pour le patrimoine historique et artistique de Milan. Elle a contribué à la découverte d’œuvres importantes de la Renaissance lombarde, parmi lesquelles les fresques inédites de Bramantino et les sculptures en bois de Giovan Angelo Del Maino. 

Langue : IT

Format : 17 x 24 cm

Pages : 116

Reliure : broché

Illustrations : 48 illustrations en couleurs et 8 n/b

ISBN : 978-88-7439-095-3

Mois | Année de publication : Juin 2007

Prix : 17,00 €

Téléchargez PDF

Prix: € 17,00

Suggestions de l'éditeur