5 CONTINENTS EDITIONS
 
SHARE

The world that wasn't there

Pre-Columbian Art in the Ligabue Collection

Sous la direction de Adriano Favaro
Textes de Jacques Blazy et André Delpuech

Un des premiers en Europe à considérer comme des œuvres d’art les dons que le souverain aztèque Montezuma fit à Hernán Cortés fut Albrecht Dürer : « Parmi tout ce que j’ai vu jusqu’à présent, rien ne m’a jamais donné autant de joie que les objets apportés au roi provenant des nouveaux pays de l’or [...] Quelques pièces affichent une habileté extraordinaire. Je suis étonné par l’ingéniosité des habitants de ces terres lointaines », écrit-il. C’était en 1520, à Bruxelles, où ces œuvres avaient été envoyées.

Les cinq siècles qui se sont écoulés depuis que la beauté de ces objets a été remarquée ne semblent pas avoir été suffisants pour comprendre pleinement les anciennes cultures d’Amérique latine. Ce catalogue d’art précolombien est une nouvelle tentative d’examiner et de se réconcilier avec des œuvres produites par une partie de l’humanité sur laquelle les Européens n’ont porté leur attention qu’après les voyages de Christophe Colomb et d’autres explorateurs.

Il illustre la collection d’art précolombien de Giancarlo et Inti Ligabue, l’une des rares collections du genre en mains italiennes : plus de cent cinquante pièces de Méso-Amérique et d’Amérique du Sud, un extraordinaire corpus d’objets qui témoigne de l’excellence à laquelle sont parvenus ces artistes d’Amérique latine. Mais il raconte aussi l’histoire de certains objets rares ayant appartenu à la collection Médicis, l’un des plus grands trésors de l’Europe. Parmi ceux-ci figurent deux atlatls, lances couvertes de feuilles d’or de la culture aztèque ou mixtèque, un collier taïnos datant du xive ou du xve siècle et un masque en pierre provenant de Teotihuacan.

Ces objets sont accompagnés de pièces de collections privées européennes et d’un certain nombre d’œuvres d’art importantes du musée du quai Branly à Paris. Des essais d’éminents spécialistes et archéologues, tels que C. Phillips, C. F. Baudez, J.-M. Hoppan, J.-J. Leyenard, F. Kauffmann Doig, C. Cavatrunci, D. Domenica et M. Polia, proposent des interprétations à la fois scientifiques et humanistes de la pensée amérindienne.

Les chefs-d’œuvre des anciennes cultures d’Amérique latine de la collection Giancarlo et Inti Ligabue font partie d’un vaste trésor d’objets rassemblés pendant près d’un demi-siècle.

Adriano Favaro a été en charge de la « rubrique » culture du quotidien Il Gazzettino pendant des années, ainsi que rédacteur en chef de Ligabue Magazine.
Jacques Blazy est un expert de renommée internationale dans l’art précolombien et l’organisateur de l’exposition au museo archeologico de Florence.
André Delpuech est le conservateur du patrimoine des collections américaines au musée du quai Branly, Paris, et le président du comité scientifique.

Langue : ANG

Format : 26 x 31 cm

Pages : 362

Reliure : Relié

Illustrations : 210 illustrations en couleurs

ISBN : 978-88-7439-701-3

Mois | Année de publication : Septembre 2015

Prix : 65,00 €

Téléchargez PDF

Disponible en:
ANG

Veuillez nous excuser mais ce titre n'est plus disponible à l'achat

Suggestions de l'éditeur