5 CONTINENTS EDITIONS
 
SHARE

I have longed to move away

Lawrence Carroll, works 1985-2017

Sous la direction de Gianna A. Mina

Ce catalogue accompagne l’exposition monographique que le musée Vincenzo Vela à Mendrisio-Ligornetto a dédiée aux œuvres de Lawrence Carroll. Né en 1954 à  Melbourne, Carroll a suivi sa famille en Californie en 1958. Vingt-six ans plus tard, en 1984, il en part pour s’établir à New York où il poursuit ses recherches artistiques. Peu intéressé aux modes du moment, il est doté d’un profond sens de l’engagement personnel. Il se consacre au langage et à la pratique de la peinture qu’il interprète comme une forme aux confins de tant d’autres qui devient, entre ses mains, une lente stratification de couleurs, de matériaux et d’objets. La surface du cadre y interagit avec le milieu environnant, brouillant les frontières entre peinture, sculpture et installation. 
Allant d’un lieu à un autre, Carroll a toujours recherché la quiétude de son studio qui lui procure l’intimité dont il a besoin pour s’exprimer. Il y explore la durée en tant que fragilité du temps et de l’espace, plaçant la mémoire au cœur de son univers poétique. De vieux souvenirs affleurent à la surface, se sédimentent couche après couche – une superposition de lumière, de poussière et de matière – en teintes pâles aussi proches que possible de la couleur de la toile. De la porosité intrinsèque de la surface émergent des graphèmes et des traces sous-jacentes, les objets étant directement appliqués dessus. Il en résulte une poésie d’harmonies raréfiées et de narrations en devenir qui, en même temps, baignent dans une atmosphère métaphysique de suspension, une sorte de « métaphysique du quotidien ».
Pensée comme une autobiographie installée dans les pièces de la maison-musée, l’exposition présente une vue d’ensemble du parcours de Carroll, de ses premières œuvres à son travail actuel, inédit, qui éclaire ses subtils thèmes récurrents ainsi que des voyages artistiques entièrement originaux, suite à de nouveaux départs. 
Le catalogue offre la toute première vue d’ensemble de son œuvre tel qu’elle a évolué au cours de sa carrière. L’ouvrage superbement illustré inclut une biographie complète et une bibliographie exhaustive, ainsi qu’une passionnante interview avec l’artiste.

Roberto Borghi est conservateur d’expositions d’art contemporain et journaliste culturel.

Lara Conte est historienne de l’art et enseigne l’Histoire de l’art contemporain à l’université de l’Insubrie, Côme.

Gianna A. Mina est historien de l’art, directeur du Musée Vincenzo Vela et président de l’Association des musées suisses.

Langue : IT/ANG

Format : 22 x 29 cm

Pages : 208

Reliure : Broché avec rabats

Illustrations : 156 illustrations en couleurs

ISBN : 978-88-7439-772-3

Mois | Année de publication : Août 2017

Prix : 45,00 €

Prix: € 45,00

Suggestions de l'éditeur