5 CONTINENTS EDITIONS
 
SHARE

Godai

Art du Bambou | Bamboo Art Tanabe Chikuunsai IV | Tadayuki Minamoto

Texte de Shinya Maezaki
Photographies de Tadayuki Minamoto

Cet ouvrage est consacré à Godai, une installation de l’artiste japonais Tanabe Chikuunsai IV, représentant de la quatrième génération d’une lignée prestigieuse de kagoshi (maîtres vanniers). Godai rend hommage à la nature et à un savoir-faire traditionnel.

Cette œuvre monumentale, haute de six mètres et presque aussi large à sa base, a été installée en 2016 dans la rotonde du Musée national des arts asiatiques – Guimet à Paris et présentée au public du 12 avril au 19 septembre, alors que l’artiste portait encore le nom de Tanabe Shouchiku III. La structure, composée de 8 000 petits éléments en bambou préparés au Japon, a reçu un accueil des plus favorables. Elle représente un monde où s’entrelacent les cinq éléments (godoi) qui, selon la tradition japonaise, constituent l’univers (la terre, l’eau, le feu, le vent et le vide).

Tanabe ne pouvait trouver matériau plus adapté. À la fois flexible et robuste, le bambou fait partie de la vie des Asiatiques depuis l’Antiquité et il sert à de nombreux usages.

Sa symbolique (il incarne des principes comme l’intégrité et la constance) lui a valu de figurer dans de nombreux tableaux historiques et d’orner des meubles ou du papier à lettres.

Les œuvres de Tanabe Shouchiku, qui concilient tradition et modernité, invitent le spectateur à réagir. Ses installations en bambou, présentées sous une forme adaptée au lieu qui les accueille, incitent le public à prendre conscience de cet espace et à l’apprécier. Chaque création est démontée à la fin de l’exposition, si bien qu’il n’en subsiste que le souvenir. Le bambou récupéré est réutilisé pour de nouvelles installations, application tangible des concepts de continuité et de renaissance, et évocation d’un lien avec l’espace qui transcende le temps. Godai ne fait pas exception : œuvre monumentale et éphémère, tel un élément d’architecture organique, elle irradie une énergie positive.

 

Tanabe Takeo, né en 1973 à Sakai (préfecture d’Osaka), est formé dès son plus jeune âge à l’art du bambou par son père, Chikuunsai III. Diplômé du département des beaux-arts de la Crafts High School de la ville d’Osaka, puis du département de sculpture de l’Université des arts de Tokyo, il achève son apprentissage durant deux années dans la ville de Beppu (préfecture d’Oita).

À l’issue de ces formations, il retourne auprès de son père, à Sakai, pour parfaire son savoir-faire dans l’art du bambou et adopte son premier nom d’artiste : « Shouchiku », troisième du nom, qui signifie « petit bambou ». Tout en s’exerçant aux pratiques traditionnelles, il développe les compétences de la lignée des Tanabe et crée des sculptures originales.

En 2017, trois ans après la disparition de son père, il accède au nom de Chikuunsai IV, littéralement : « nuage de bambou », perpétuant ainsi la longue dynastie de maîtres vanniers dont il descend.

Shinya Maezaki, professeur associé à la Kyoto Women’s University, est docteur en histoire de l’art et consultant pour de nombreux musées japonais et américains.

Tadayuki Minamoto, célèbre photographe japonais, est l’auteur d’une centaine de livres publiés au Japon. Ses photographies, qui illustrent l’ouvrage, visent à capter et à transmettre la même énergie, les mêmes concepts que l’œuvre de Tanabe Chikuunsai IV.

Langue : FR/ANG

Format : 28 x 28 cm

Pages : 128

Reliure : relié

Illustrations : 90 illustrations en couleurs

ISBN : 978-88-7439-781-5

Mois | Année de publication : Avril 2017

Prix : 40,00 €

Téléchargez PDF

Prix: € 40,00

Suggestions de l'éditeur