5 CONTINENTS EDITIONS
 
SHARE

Mitchell | Riopelle

Un couple dans la démesure / Nothing in moderation

Textes de Kenneth Brummel et Yves Michaud

Le peintre canadien Jean-Paul Riopelle (1923-2002) et la peintre américaine Joan Mitchell (1925-1992) figurent, aux côtés d’Auguste Rodin et Camille Claudel, de Man Ray et Lee Miller, de Diego Rivera et Frida Kahlo, de Jackson Pollock et Lee Krasner, dans la constellation des mythologies sentimentales et artistiques, aussi tumultueuses que prospères, entre respect et détestation, émulation et jalousie, solitude et accomplissement.
Ce catalogue d’envergure constituera un ouvrage de référence et fera la synthèse d’une relation créatrice qui unit les deux artistes durant quelque 25 années de production. Rédigé par des spécialistes de la période et de l’œuvre, le catalogue fournira aux lecteurs un outil d’approfondissement de deux corpus majeurs de l’art de la seconde moitié du XXe siècle, en plus de mettre en lumière les liens formels, esthétiques et biographiques qui nourrirent chacune de leur démarche créatrice.
Pour la toute première fois, un ouvrage propose de se pencher, sur leur relation, à compter de leur rencontre en 1955 jusqu’à leur séparation en 1979. Rassemblant quelque 60 œuvres magistrales, principalement des tableaux de grand format, quelques œuvres sur papier et des documents d’archives, Riopelle Mitchell explorera comment ces deux artistes, qui ont partagé leurs vies pendant près de 25 ans, à Paris puis à Vétheuil (dans la vallée de la Seine), ont développé une pratique d’atelier et un corpus bien distinctifs tout en engageant un dialogue nourri autour de l’abstraction. Leurs goûts pour l’héritage impressionniste, la nature et une forme de provocation les ont certainement rapprochés. Leur conception de la peinture et leurs méthodes de travail se sont affirmées comme profondément identitaires, étroitement liées au pouls de leur relation sentimentale et de leur relation à leur environnement.
Confrontations et résonnances entre des œuvres aux sujets communs ou aux motifs et sources d’inspiration propres à chacun (en particulier la musique, la poésie et la campagne autour de Vétheuil pour Mitchell, notamment, l’exploration de diverses techniques dont la gravure et la sculpture pour Riopelle), ce volume dressera un splendide portait de deux grandes figures de l’abstraction internationale.
Cette publication constitue une révélation tant pour le public que pour les spécialistes.

Michel Martin, commissaire de l’exposition, anciennement conservateur de l’art contemporain au MNBAQ (1978 à 2008).
Kenneth Brummel, conservateur adjoint de l’art moderne à l’AGO, spécialiste de l’art américain et européen de la fin du XIXe et du XXe siècles.
Yves Michaud, philosophe français, essayiste et critique d’art qui a notamment occupé les postes de Directeur de l’École nationale supérieure des beaux-arts (1989-1997), de rédacteur en chef des Cahiers du Musée National d’Art Moderne du Centre Georges-Pompidou (1986-1990), avant d’être le concepteur et l’organisateur de l’Université de tous les savoirs (UTLS) à partir de 1998. Auteur de nombreux essais consacrés l’art contemporain, Yves Michaud a écrit sur le travail de Joan Mitchell avec qui il a entretenu une profonde relation d’amitié, ainsi que sur l’œuvre de Jean-Paul Riopelle.

Langue : FR/ANG

Format : 24 x 28 cm

Pages : 208

Reliure : relié

Illustrations : 134 illustratios en couleurs

ISBN : 978-88-7439-791-4

Mois | Année de publication : Octobre 2017

Prix : 37,00 €

Prix: € 37,00

Suggestions de l'éditeur