5 CONTINENTS EDITIONS
 
SHARE

Centauri

Oggetti rari e preziosi al MANN

Photographies de Luigi Spina
Textes de Valeria Sampaolo

La collection « Oggetti rari e preziosi » du Musée archéologique de Naples s’enrichit de nouveaux chefs-d’œuvre réunis par hasard depuis l’année de leur découverte, en 1835, et qui, pour des raisons diverses, n’ont jamais été exposés. La paire de canthares en argent a été découverte à Pompéi avec douze autres objets du même métal dans la maison VI 7,23 qui aurait été appelée « de l’argenterie ». Ce sont les exemplaires les mieux conservés des récipients travaillés dans la même technique en repoussé conservés dans le musée. Les scènes avec des centaures, centauresses et des  Cupidons, dans un cadre dionysiaque évoqué par des platanes et la même statue du dieu, ont un caractère purement décoratif. Chaque détail, même le plus infime, est réalisé avec un soin absolu que l’agrandissement photographique permet d’apprécier nettement plus qu’avec une vision directe. En raison de leur fragilité – la feuille d’argent est même sensible aux variations de température entre le jour et la nuit –, ces pièces sont conservées dans une atmosphère climatisée. C’est la raison pour laquelle ce volume est le moyen de les montrer au public tant qu’il n’existera pas des présentoirs appropriés capables d’en assurer les meilleures conditions de conservation.

Valeria Sampaolo est conservatrice en chef des collections du Musée archéologique national de Naples. Auteur de nombreuses publications, elle mène notamment des recherches sur les premières fouilles effectuées dans la région du Vésuve et s’intéresse à la reconstitution du contexte d’origine des fresques du musée, thème sur lequel elle a récemment organisé une exposition.

Luigi Spina est photographe. Ses thèmes de prédilection sont les amphithéâtres et le sens civique du sacré, les liens entre les arts et la foi, la quête des identités culturelles de l’Antiquité, la confrontation physique avec la sculpture classique, la mer, lieu de recherches infinies, et les rêveries des archéologues. Il a publié L’Ora Incerta (2014), The Buchner Boxes (2014), Memorie del Vaso blu (2016) et, récemment, Les Danseuses de la villa des papyrus : ce dernier ouvrage a paru dans la collection « Tailormade » de 5 Continents Editions.

Langue : IT

Format : 16,5 x 23,5 cm

Pages : 80

Reliure : relié

Illustrations : 70 illustrations en couleurs

ISBN : 978-88-7439-794-5

Mois | Année de publication : Mai 2017

Prix : 22,50 €

Téléchargez PDF Actualité

Prix: € 22,50

Suggestions de l'éditeur